Jamel Gamra

Face à la rupture causée par les l’Industrie-4.0, les PME manufacturières multiplient les efforts pour développer leur potentiel d’innovation et négocient leur virage numérique. L’objectif de notre recherche est de développer un modèle d’innovation collaborative permettant aux PME manufacturières de réussir l’adoption des technologies numériques et l’amélioration de leur performance.

Projet : Impact de l’innovation collaborative sur la performance des PME manufacturières dans le contexte de l’Industrie 4.0
Direction : Pre Elaine Paiva Mosconi, Département de systèmes d’information et méthodes quantitatives de gestion

Description du projet

Face aux défis de la mondialisation et de l’Industrie 4.0 qui affectent l’environnement des PME manufacturières québécoises, celles-ci se trouvent à la recherche de nouvelles pratiques leur permettant l’adoption et l’intégration des nouvelles technologies. Elles sont appelées à se questionner sur les nouvelles orientations stratégiques, qu’elles sont appelées à faire fréquemment dans leur parcours. Faute de moyens et de ressources propres leur permettant d’innover et d’intégrer la technologie en l’utilisant à son plein potentiel, elles se voient offrir des possibilités de collaborations avec différentes parties prenantes. Soit des occasions créées par le gouvernement et ses multiples intervenants du milieu, soit par des initiatives avec des partenaires professionnels, elles multiplient les efforts pour accroître et survivre à travers l’innovation collaborative. L’innovation collaborative représente une des tendances dans la gestion de l’innovation et continue à susciter de l’intérêt auprès de chercheurs, de praticiens et de décideurs. Malgré son potentiel, sa concrétisation s’avère complexe à adopter et à déployer à grande échelle. Ceci explique la faiblesse et le retard constaté dans la conceptualisation du phénomène, notamment dans le contexte des PME manufacturières. Cette recherche vise à proposer un modèle d’innovation collaborative visant le développement des capacités d’exploration des technologies, d’exploitation des technologies et de reconfiguration des ressources des PME manufacturières en vue de leur permettre la création de valeur. En faisant appel au concept de capacités dynamiques, cette recherche contribue à identifier des moyens et des outils permettant de favoriser la réussite du virage numérique des PME manufacturières dans le contexte de l’Industrie-4.0.